include_decouvrir



retour

retour dernières nouvelles du vélo

Un site citoyen pour la promotion du vélo à Lyon et pour effectuer des sorties cyclistes de type "balade" ou "randonnée".
Pour participez, ou adhérez, ou se connecter à son espace ou consultez le calendrier prévisionnel cliquezici

art 53: J.J DAVID (maire du 6 éme) entre en resistance

08/10/2010 

En août, les pots de peinture blanche sont prêts, objectif : retracer l'axe Jean Jaurès - Saxe, pour recevoir deux voies de bus élargies. Les cyclistes sont dorénavant acceptés et peuvent circuler, dans les voies du bus.

Conséquence pour les automobilistes : la perte d'une voie de circulation, sans contrepartie.

Résistance de la mairie du sixième, qui bloque la démarrage des travaux. "Nous sommes mis devant le fait accompli" remarque Luc Lafond adjoint au maire. Monsieur le Maire parle d'une ineptie.

Certains en appellent à la spécificité de cet arrondissement en rapport à la voiture. Ca y est !, l'automobile retrouve toute sa place, "touche pas à ma bagnole". Réduire l'utilisation de sa voiture au profit des transports en commun ou du vélo, c'est bien, mais pour les autres, pas pour moi.

Oublié, le plan mode doux présenté, amendé, débattu, puis validé en 2009 qui pourtant contient en son sein, le reconditionnement de l'avenue de Saxe.

Comme le souligne Monsieur Gilles Vesco: "avec le plan mode doux 2009-2014, on entre dans le vif du sujet, des modifications majeures vont être apportées à la voirie, elles seront visibles par tous nos concitoyens".

Le premier exemple est l'avenue de Saxe.

Jusqu'à ce jour, les précédents plans mode doux restaient peu ambitieux, mais là, les prémices d'un changement de comportement en relation avec la voiture apparaissent à l'horizon.

C'est anxiogène, la passion dépasse la raison, c'est ce à quoi, nous avons assisté lors de la réunion du 7 octobre au soir.
Les pour et les contre se sont affrontés sans réellement se départager.

Villeurbanne a elle aussi engagé la concertation, c'est le cours Emile Zola qui est concerné.

Alors le 6 ème sera t-il encerclé ou n'avancera t'il que grâce aux communes et arrondissements qui l'entourent ? Allons nous assister à une nouvelle guerre de clochers ?

Peu importe... Nous, ce que nous voulons, c'est de l'audace, du rêve, de l'imagination.

Que nos politiques construisent la ville de demain avec de l' ambition, pondérée d'une pointe de sagesse (pour éviter les déficits budgétaires) !

Assez de réunions et de concertations, passons aux actes et nous jugerons sur pièces.
La pente est savonneuse, nous le savons , mais nous avons des hommes de talent, nous leur faisons confiance.

Repenser la ville, c'est apporter de la fraîcheur pour notre jeunesse qu'une ville doit captiver et capter.



Hier soir, nous en étions très loin.

A bientôt, avec Lyon-Vélo