include_decouvrir



retour

retour dernières nouvelles du vélo

Un site citoyen pour la promotion du vélo à Lyon et pour effectuer des sorties cyclistes de type "balade" ou "randonnée".
Pour participez, ou adhérez, ou se connecter à son espace ou consultez le calendrier prévisionnel cliquezici

art 45: Bravo Nicole

15/06/2010 

Nous étions nombreux au départ du train, à destination du sud, l'Ardèche.

Voulaient- ils vraiment de nous ce ter, programmé d'abord à Part-Dieu, puis à Perrache quai 6, puis quai 21.
C'est François qui nous alerte de ce changement.
C'est Marc qui bloque la porte du compartiment, pour nous laisser grimper à temps.

Puis c'est la vallée du Doux et le village de Boussieu le Roi pour la pose déjeuner, puis nous nous séparons en deux groupes.

L'un pour un retour plus tôt 17h 17h30, l'autre groupe pour 19h30 au départ de Saint-Vallier, Nous sommes déchirés à l'idée, de laisser nos amis. Ils sont trois à rentrer plus tôt, par quel chemin ? Pour quel périple?

Tant pis, passons aux choses sérieuses, nous, il nous reste à rejoindre Labatie d'Andaure et enfin point culminant de notre expédition Lalouvesc et pour Nicole c'est le baptême du feu.

Eh oui! c'est sa première sortie cyclo de 100 Km, avec 1500 m de dénivelé (selon les savants calculs de Jean-Paul).

C'est Jean-Paul le chef de cordée, qui a choisi avec soin le tracé, il prend les photos, et donne le tempo, il rassure, il encourage, c'est l'homme de la situation, pas de doute c'est lui le chef.

Nicole écoute les paroles bienveillantes des uns et des autres et s'acquitte de sa tâche sans sourciller, pas une plainte, pas de "j'en ai marre, quel est le chemin le plus court pour rentrer".

La grimpette de Lalouvesc s'étire sur dix kilomètres, et c'est au plus si Nicole nous signale que: "tiens, c'est bientôt l'arrivée car çà monte moins".

La descente, le retour dans la vallée du Rhône, est ponctuée de fortes précipitations, ce qui nous oblige à jouer à cache-cache avec l'orage, c'est-à-dire que régulièrement nous nous précipitons sous des abris de fortune, c'est peu efficace car le temps passe et nous avons notre train, alors quand il faut y aller, il faut y aller...

Arrivés à la gare de Perrache, à la descente du train, nous avons laissé à notre place, sous nos pieds, une belle flaque d'eau.

A bientôt avec Lyon-Vélo et encore bravo à Nicole


  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo