include_decouvrir



retour

retour dernières nouvelles du vélo

Un site citoyen pour la promotion du vélo à Lyon et pour effectuer des sorties cyclistes de type "balade" ou "randonnée".
Pour participer, ou adhérer, ou se connecter à son espace ou consulter le calendrier prévisionnel cliquezici

art 42: A la poursuite du diamant vert

26/05/2010 

Nous ne sommes pas des aventuriers, ni des chercheurs d'or, mais seulement une équipe de cyclistes motivée par deux choses:

- le grand air

- les jolis espaces en pleine nature soit "le diamant vert"

Nous étions six ce Dimanche 23 mai 2010.

Jean-Paul: notre maître de balades, grands spécialistes des coins de nature réservée, le groupe le remercie pour avoir organisé cette sortie.

Jean-Paul: (le second de sortie) toujours partant et bien décidé à en découdre, il décide d'allonger et à la gare de Voiron nous quitte pour pédaler jusqu'à Bourgoin.

Danielle: une sportive, mais elle l'ignore, la prochaine sortie 120 km....euh!!....non c'est trop pour moi, mais plus tard elle nous confie avoir fait Bordeaux Poitiers en vélo.

Fabrice: il mène sa monture de main de maître et répond toujours présent. S'il le faut, il s'empare des cartes et assure un guidage précis du groupe.

Marc: c'est le leader, sur le voie verte il prend la tête du groupe et assure jusqu'au bout.

Pascal: il fait un gros effort côté déco cuissard dernier cri (en carbone) et maillot façon l'écureuil à 1440.

Bon bref, nous voilà descendant du train à Voiron jusqu’au Col de Romeyère.



En revanche, ce que tu ne sais pas, c'est que la route est barrée, donc notre sortie s'est transformée pendant un bref instant en une expédition du style "à la conquête de l'Anapürna"

Il a fallu franchir un tunnel de 500 m de long, ça parait rien mais dans le noir, 500 m c'est long. Nous remercions tout de même le fabricant japonais cat eye pour sa lampe de vélo trois led qui a fourni un halo redempteur.

Une fois sortis du noir, une grille métallique nous prédit des éboulements des tirs de mine si nous poursuivons notre chemin. Repartir dans le noir, pas question. Jean-Paul s'avance suivi de près par Danielle

Ils nous regardent la mine déconfite: "on ne peut plus avancer, la chaussée s'est effondrée".

Il faut donc faire les sherpa, pendant quelque mètres, bien se coller à la montagne, suivre le chemin caillouteux édifié par le chef de chantier local et ne pas regarder le précipice.

Ouf nous l'avons fait et nous sommes pas peu fiers ! La grimpette reprend de plus belle, une échappée, des groupetto.

Un repas à l'auberge du bon coin, et c'est le départ pour notre col non encore atteint, mais ce col il se mérite.

Le sommet, les promeneurs, et "istes" en tout genre occupent oisivement les lieux, nous, nous l'avons gagné. Puis c'est la descente vertigineuse avec une vue somptueuse sur notre .........."diamant vert".

Merci à Jean Paul

Merci pour votre participation

A bientôt
avec Lyon-Vélo






  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo