include_decouvrir



retour

retour dernières nouvelles du vélo

Un site citoyen pour la promotion du vélo à Lyon et pour effectuer des sorties cyclistes de type "balade" ou "randonnée".
Pour participer, ou adhérer, ou se connecter à son espace ou consulter le calendrier prévisionnel cliquezici

art 328: La Dombes, ses étangs, ses oiseaux….

31/01/2018 

Que s’est-il passé ce dimanche 28 janvier 2018 ?

Le soleil s’est montré et nous sommes tous sortis de notre tanière, laissant pour l’un la grippe au logis et pour l’autre un réveil très matinal.

11, nous étions 11 à vouloir prendre l’air dans la Dombes.

Direction Meximieux par le train de la matinée, emmitouflés comme si le froid allait nous surprendre.
Notre guide nous conduit sur des petites routes bucoliques. Nous le suivons cheveux au vent à vive allure dans la descente mais ...Houps !!!! voilà qu’un petit « raidard » de 15% nous fait douter de nos capacités.

Première pause sérieuse devant l’église de Rigneux-le-Franc. Le contour des pré Alpes se devine au loin et la nature dégage un air printanier.

Devant nous l’église Notre Dame de Crans perchée sur un promontoire, nous invite pour une visite. L’église est du XIIème siècle et inscrite au registre des monuments historiques. Elle contient un mobilier classé mais ce jour là l’accès n’était pas possible.

La campagne est plutôt boisée et vallonnée jusqu’à Chalamont. Et là que se passe-t-il ?
«Le» paysage se transforme ; c’est du plat pays, des étangs, des oiseaux, une luminosité hivernale et le vent nous pousse jusqu’à l’Abbaye Notre Dame des Dombes, abbaye trappiste confiée en 2001 à la communauté du Chemin Neuf qui en a fait un institut de théologie.

Pour le déjeuner c’est au choix : soleil ou mi-ombre.

Après le déjeuner c’est au choix : retour par Villars les Dombes ou Montluel ou Lyon via Sarthonay, le gué du parc de Miribel est impraticable à cause des inondations. Pas de candidat pour Villars, le groupe repart la fleur aux dents. A quelque distance de nous, le Mont Blanc nous observe.

Sur notre parcours, dans un site exceptionnel, se dresse le magnifique château privé en briques et carrons savoyards du 14ème siècle : le château de Montellier.
Le plaisir de pédaler nous habite mais la raison ne nous quitte pas, une partie du groupe rentre par Montluel et l’autre minoritaire mais équipé de source d’énergie que rien n’arrête rentre par Mionnay et la voie verte de Caluire.

Il est 17h30 et nous sommes tous de retour « home » pour une soirée la tête dans la Dombes.

A propos pourquoi la Dombes ?

Petit rappel : l’usage est d’évoquer la région de Dombes au singulier ; on parle de la Dombes et non des Dombes. Les Dombes sont des fonds d’étangs, qui par extension ont donné leur nom au pays de Dombes.


  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo