include_decouvrir



retour

retour dernières nouvelles du vélo

Un site citoyen pour la promotion du vélo à Lyon et pour effectuer des sorties cyclistes de type "balade" ou "randonnée".
Pour participez, ou adhérez, ou se connecter à son espace ou consultez le calendrier prévisionnel cliquezici

art 216: Retour sur le chemin de halage de la Saône de Montmerle à Trévoux

01/12/2014 

C'est une seconde édition pour ce Dimanche 2 novembre (qui n'est pas une sortie Lyon Vélo proprement dite) : refaire le chemin de halage de la Saône entre la gare de Romanèche-Thorins et Neuville.

Un premier essai avait été effectué au début du printemps. Mais, après de nouveaux travaux constatés cet été, nous sommes chargés d'une mission d'évaluation :

ce chemin de halage est-il éligible aux critères de la voie verte ?

Nous sommes quatre volontaires : deux femmes et deux hommes courageux, équipés de vélos mi-course mi-cyclo pour ces dames, un VTC et un VTT pour les hommes.

Au premier regard, nous constatons que les automobiles et autres engins motorisés empruntent ce chemin, ce qui crée des "nids de poule" et arasent la première couche de remblais.

Conséquence, les cailloux ressortent et nous secouent, les pneus fins et fourches rigides transmettent des vibrations jusqu'au bout des cheveux de nos accompagnatrices.

Pour ces dames plus lucides que nous, le verdict est sans appel : ce chemin ne mérite pas le nom de voie verte, même si c'est beau, même s'il y a des petits oiseaux : elles préfèrent quitter l'aventure à Trévoux.

Pour Jean-Paul et moi, nous reconnaissons un chemin réservé aux cyclistes équipés de VTC ou VTT.

Sur une courte distance, pour la balade du dimanche à petite vitesse, pas de problème.

Pour ceux qui veulent faire plus long, comme nous, alors il convient d'appuyer ferme, sur les pédales, pour faire danser le vélo sur les granulats et prendre du plaisir ; les secousses sont alors moins perceptibles.

Cette rédaction est à mettre en perspective avec ce qu'était ce chemin de halage non pas il y a des dizaines d'années, mais avec ce qu'il était l'an dernier tout simplement, tant au nombre des discontinuités qu'à la qualité du revêtement de la voie. Encore un peu de patience ... ou une longue patience quand on sait que le Plan national allemand pour le vélo lancé en 2002 prévoit une dépense de 100 millions d'euros par an contre 1,5 million d'euros selon le plan national pour le vélo dévoilé en janvier 2012 par le gouvernement français (CYCLOTourisme n° 640, novembre 2014, p. 8) !


  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo