include_decouvrir



retour

retour dernières nouvelles du vélo

Un site citoyen pour la promotion du vélo à Lyon et pour effectuer des sorties cyclistes de type "balade" ou "randonnée".
Pour participer, ou adhérer, ou se connecter à son espace ou consulter le calendrier prévisionnel cliquezici

art 214: DES COLLINES DE LA DROME AU PAYS VIENNOIS

28/10/2014 

Huit cyclotouristes de Lyon vélo se retrouvent, aujourd’hui en parité. Mais la SNCF a oublié le wagon avec l’espace-vélos. A l’aller, nous empilons les vélos dans l’espace destiné aux personnes en situation de handicap. Au retour, nous tenons notre vélo durant tout le trajet Vienne-Lyon…..

Nous voici à St Rambert d’Albon.

Nous traversons une plaine de terres agricoles : petites routes bordées de fruitiers (abricotiers, pommiers, fraisiers), de céréales (maïs, colza, sorgho). Les premiers labours d’automne découvrent une terre parsemée de galets. Galets, pisé, molasse sont ici utilisés pour les constructions (églises, habitat, bâtiments agricoles).

Les brumes, dans le lointain voilent les contreforts du Vercors mais dans ce premier matin de passage à l’heure d’hiver, les rayons du soleil mettent en valeur les perles de rosée qui émaillent les prés.

Au sommet de la colline, le prieuré de Manthes (XIème siècle) est un bel ensemble architectural remanié au cours du temps mais qui conserve son style roman. Depuis quelques années, le Prieuré s’efforce de redevenir un lieu vivant, spirituel et culturel.

Nous continuons notre voyage dans le temps avec le château Renaissance de Bresson.

Tout près, une pancarte « Spiruline » éveille notre curiosité. Elizabeth nous informe : il s’agit dune algue microscopique réputée pour ses vertus nutritionnelles exceptionnelles. Ici, un producteur local la cultive et ça se visite.

Mais, il nous faut affronter notre première montée pour atteindre le belvédère de Bellegarde-Poussieu avec, à nos pieds, la plaine de la Valloire.

La table d’orientation nous parle de la Chartreuse, de Belledonne, du Vercors et même du Vivarais. Les mots sont là mais les formes se dérobent, nous échappent.

Le temps, comme les brumes matinales de cette belle journée automnale efface-t-il tout ?
Car, de fait, déjeuner ou dîner, que faisons-nous sur cette aire de pique nique improvisée ? Vaste débat concernant notre langue française et ces poches de résistance.

La chambre à air de Jean-Paul n’a, quant à elle pas résisté au temps qui passe !

Nous rejoignons le château de Montséveroux, ancienne forteresse du XIIIème siècle avec ses tours circulaires et sa porte à pont-levis ouverte sur le ciel bleu.

De plaines en collines, nous poursuivons notre route dans des paysages camaïeux d’ocre, de terre de Sienne et de verts. Une dernière petite pause conviviale, côté « Jardin » sur la place de l’église, au soleil, avant de glisser vers la cité gallo-romaine de Vienne.


  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo
  • pas_de_photo