include_decouvrir



retour

retour dernières nouvelles du vélo

Un site citoyen pour la promotion du vélo à Lyon et pour effectuer des sorties cyclistes de type "balade" ou "randonnée".
Pour participer, ou adhérer, ou se connecter à son espace ou consulter le calendrier prévisionnel cliquezici

art 160: Compte-rendu de la sortie Art et Nature du 14 avril 2013 : de la Tour-du-Pin à Ambérieu-en- Bugey

15/04/2013 


La prévision d’une journée ensoleillée et le programme avaient réveillé les ardeurs de onze cyclistes contents de se retrouver à l’entrée de la gare de la Part-Dieu, puis s’éparpillant dans le train de 8h40 pour La-Tour-du-Pin.

Le regroupement à la gare d’arrivée méritait la photo traditionnelle. Nous trouvions enfin la route de crêtes vers Morestel montrant des Préalpes enneigées. Nous rejoignions les petites routes des marais du Bouchage. Le charmant paysage et les maisons du Bas-Dauphiné rappelaient les tableaux du pré-impressionniste Ravier qui séjourna longtemps dans cette région.

Nous arrivons ensuite à Brangues. Les souvenirs de Claudel et de Stendhal foisonnent dans ce village : le château de Paul Claudel, sa tombe, les lieux où se déroulait une partie d’un des plus célèbres romans de Stendhal, l’espace d’exposition, tout cela demanderait bien sûr plus que les 45 minutes que nous y avons consacrés.

Après le magnifique pont suspendu de Groslée qui nous fait passer en rive droite du Rhône, se posait la question du choix de l’itinéraire pour aller à Serrières-de-Briord : 2 routes s’offraient à nous, soit une bonne côte longue de 4 km passant par Lhuis, puis une somptueuse descente par Vérizieu, soit la départementale 19 par Flévieu face à la centrale électrique condamnée de Creys-Malville. Sagement, le groupe se divisait puis se reformait en un lieu de rendez-vous qui nous restera mémorable, l’église de Serrières-de-Briord où nous faisons la pose pique-nique.

Quelques kilomètres plus loin, en face du barrage de Sault-Brénaz, nous empruntons la ViaRhôna sur une distance de 7 km, un tronçon en bordure du fleuve bien agréable. Il se termine à Lagnieu.

Pascal, vaillant, regagne Lyon à vélo.

La liaison entre Lagnieu et Ambérieu par le village de Vaux-en-Bugey a permis de se tenir à l’écart de la grande route. Après 72 km de route, nous arrivons largement à temps pour prendre le train de 16h07 vers Lyon. Résumons cette journée par les mots de Nicole : c’était beaucoup de tout…d’amitié, de soleil, de beaux paysages…

Michel