include_decouvrir



retour

retour dernières nouvelles du vélo

Un site citoyen pour la promotion du vélo à Lyon et pour effectuer des sorties cyclistes de type "balade" ou "randonnée".
Pour participer, ou adhérer, ou se connecter à son espace ou consulter le calendrier prévisionnel cliquezici

art 100: Rouler éclairé..........le contraire d'un casse tête

10/10/2011 

Zut, il manque une plaque de beurre, rien de plus facile que d'enfourcher son vieux vélo, pour se rendre chez l'épicier, mais voilà le soir est tombé et je ne suis pas éclairé.

Gare à la méprise pour l'automobiliste, qui est obligé de deviner l'obstacle, me confond avec un sanglier (pour les hommes) ou une gazelle, égarée du parc de la Tête d'Or (pour les filles).

L'éclairage fait trop souvent défaut, la situation est dangereuse, même si le cycliste se déplace sous éclairage public.

Être aperçu au dernier moment est source d'accident, c'est indéniable, il suffit d'être à la fois automobiliste et cycliste pour s'en convaincre.

Il y a un an, une revue spécialisée sur la question s'est émue de cette situation, et comme à chaque fois, a insisté sur le dispositif d'éclairage obligatoire, dont doit être équipé notre vélo.

Mais voilà est-ce toujours à notre portée ? Peut-on être garant d'un vélo toujours au top prêt ? Combien de fois il nous est arrivé de rentrer avec un vélo mal équipé !

Alors pour une meilleure sécurité, pourquoi ne pas adjoindre un éclairage, au casque du vélo.

Le casque est «portatif », il équipe le bonhomme, non plus le vélo, il est donc efficace pour l'usage de n'importe quel cycle, c'est évident, mais fait-il y penser ?

De plus, l'intérêt est double, le cycliste est protégé contre un choc à la tête et il assure aussi son signalement.

Surprise : dans la boutique Lyon Cycle Chic, nous avons vu un casque de marque Lazer équipé d'un tel éclairage, grande fut notre satisfaction. Nous encourageons son utilisation : double éclairage avant et arrière.

Pascal de LyonVélo